Ephéméride
Menu
Le diabete
      + et travailler
Le Sport
      + Sports d'hiver
Annonces
Liens
Contact
votre avis
résolution recommandée
1024x768
   Le Diabète ?   
 


Diabète
(n. m.) du grecque "diabêtês", qui traverse :
Ensemble d'affections ayant en commun l'émission d'une quantité excessive d'urine (polyurie ) contenant ou non du glucose. On distingue quatre variétés de diabète : le diabète sucré, le diabète rénal, le diabète insipide, le diabète bronzé (dans un sens plus restrictif, le terme est synonyme de diabète sucré ).

Le mot diabète est employé couramment dans le sens : taux de sucre (glucose) trop élevé dans le sang.

Diabétique (n. et adj.) : Atteint de diabète.

Diabétologue (n.) : Spécialiste du diabète.

Cette page contient quelques informations générales sur le diabète : si vous désirez plus d'informations sur le diabète,
allez voir dans ma sélection de site.

Définition prise dans le dictionnaire © Hachette
 

Le Diabète de type 1 :
  -
D.I.D - Diabète Insulino-Dépendant

  Le Diabète de type 2 :
  - D.N.I.D - Diàbète Non Insulino-Dépendant
   
  Description : Description :
  Le diabète de type 1 dit diabète insulino-dépendant est du à un dérèglement de la sécrétion d'hormone produite par le pancréas.
Cette hormone est l'insuline, dans le DID le pancréas ne sécrète plus ou pas assez d'insuline pour réguler la glycémie dans le sang, provocant un mauvais fonctionnement de l'organisme.
Le Diabète non insulino-dépendant (de type 2), est provoqué par une mauvaise efficacité de l'insuline (hormone sécrétée par le pancréas).
  Qui touche t'il ? : Qui touche t'il ? :
  Le diabète apparaît le plus souvent à l'enfance ou l'adolescence et touche plus rarement l'adulte. On l'apelle parfois diabète juvénile.
Pour ce qui est du caractère "héréditaire" : la maladie ne l'est pas vraiment, certes, il existe une prédisposition familiale, mais ce n'est pas une maladie que les parents transmettent inéluctablement à leurs enfants.
Pour le diabète de type 2, il apparaît le plus souvent après la quarantaine et est appelé diabète de l'âge mûr. Ces malades ont le plus souvent un surpoids et font peu d'activité physique.
  Les Symptômes : Les Symptômes :
  La disparition d'insuline entraine une forte augmentation du taux de sucre dans le sang, cela s'appelle l'hyperglycémie.

Pour diminuer cet exédant de glucose, le corps doit l'éliminer et le fait en évacuant beaucoup d'eau : le malade urine abondamment et plus souvent. Cette perte d'eau entraine une grande soif.

Le corps ne pouvant plus utiliser son carburant naturel (le sucre), il puise son énergie dans les tissus graisseux, la personne perd très vite du poids, on parle de "diabète maigre". Il faut au plus vite consulter un médecin spécialisé (diabétologue) et faire des examens.
Dans ce cas, la révélation de la maladie est plus délicate.
Le seul signe (qui ne l'est pas vraiment) est le surpoids, on parle alors de "diabète gras".

Le retard de diagnostic de l'hyperglycémie cause des dégâts à long terme.

Le diabète est souvent détecté lors d'examens médicaux systématiques lors d'une opération chirurgicale ou d'une infection...
  Les traitements : Les traitements :
  Pour les sujets atteints de DID, il faut palier au manque d'insuline.
Seule solution, l'injection d'insuline, ces piqûres ne sont pas douloureuses et permettent de réguler le taux de sucre dans le sang.

Votre diabétologue, après des examens, vous prescrira un traitement adapté à votre cas.

Il faudra bien sûr, respecter un régime alimentaire (eh oui, fini les petits gâteaux au chocolat et les bonbons, consolez-vous, on s'en passe très bien).
De plus une bonne hygiène de vie, avec une activité physique vous aidera à stabiliser votre diabète.
Chez les DNID, l'injection d'insuline est plus rare (en cas de complications).

Pour les diabétiques de type 2, il faut s'attaquer au surpoids et à la sédentarité, donc un bon régime alimentaire et une activité physique peuvent suffire à réduire l'hyperglycémie.

Pour les aider, il existe des médicaments : les sulfamides, et les bugamides.

Les sulfamides accélèrent la sécrétion d'insuline.

Les bugamides
aident à reduire le taux de sucre en :
 - réduisant la formation de glucose par le foie
 - augmentant la consommation de sucre par les muscles
 - en retardant l'absorption du glucose d'origine alimentaire
  Les complications : Les complications :
 

Hélas, un diabète mal équilibré, provoque certaines complications.

Il faut régulièrement faire des contrôles médicaux.
Votre diabétologue, vous dira quel examen faire, et quand.
Les problèmes d'artères, rénaux, oculaires, d'infections .... peuvent survenir tout au long de votre vie.

Mais, rassurez vous : si votre diabète est équilibré et que vous faites faire des contrôles périodiques (électrocardiogramme, fond d'oeil ....) vous limiterez les risques de complication.

Les complications sont les mêmes que celles DID.
 
 
La météo
dans la Loire
 
Les informations contenues sur ce site, n'ont aucune valeur médicale ni scientifique.
Toujours demander à votre médecin traitant.